Partagez|

Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
✣ Date d'arrivée : 03/06/2015
✣ Entraînements : 66
MessageSujet: Contexte Mer 3 Juin - 21:25

Contexte


Enregistrement de Margarette Clotis
– Maire de la ville

« Je n’ai pas eu le choix vous savez. Exilée sur cette minuscule île où réside un volcan encore actif. Ah si seulement j’avais été plus attentive dans cette crise et que je l’avais dévoilée au lieu de la cacher à l’ONU et au monde. Maintenant je ramasse les pots cassés.
Moi qui ai tout fait pour ce pays. Moi qui ai évité un scandale lorsqu’on aurait compris que les vaccins avaient changé les gènes, provoquant ces « pouvoirs ». Moi qui ai dû prendre la décision la plus difficile de ma vie : tuer des nouveau-nés. Mais que pouvais-je faire d’autres ? Ces « paranormaux » sont dangereux. Très dangereux pour la plus part.
Et on a trouvé une solution. Le contact avec les chevaux calmeraient les pouvoirs, les contamineraient. Alors j’ai acheté cette île aux français et on a commencé à kidnapper les talentueux qu’on avait recensés. Ils auront une belle ici n’est pas ?
Mais pourquoi est-ce moi qui doive être exilée ici ? Pourquoi ? »


Enregistrement de Marie Ji
– Cavalière

« J’ai pas choisi de venir ici. Je me suis réveillée un jour, étendu sur l’asphalte, sur le quai. J’avais une valise mais ce n’étaient même pas mes affaires dedans. Je n’avais ni téléphone, ni appareil électronique. J’ai regardé autour de moi, perdue. Puis la maire est venue m’accueillir. Elle m’a confié un cheval après avoir remplis quelques papiers et j’ai eu le droit à un logement.
Je ne vais pas me plaindre, j’ai un emploi, un logement et je recommence à vivre ma vie. Mais mes proches me manquent. Je me demande ce qu’ils sont devenus, s’ils croient que je suis morte ou si le gouvernement le leur a dit.
Cette ville est néfaste. Nous sommes coupés du monde, il n’y a même pas de télé et on n’a plus aucune liberté. Nous sommes traités comme des chiens et la police est dure avec nous. En plus, comme maintenant on a une clé de couleur rouge tatouée sur le poignet, on est facilement identifiables. C’est pire qu’un camp nazi… »


Enregistrement de Paul Frakly
– maréchal-ferrant

« J’avoue que quand j’ai compris que je pouvais manier le feu j’ai eu d’abord très peur. Il n’y avait rien pour nous ici et en parler avec ses amis…. Bien… Ce n’était pas une option, on me prenait pour un fou. Vous savez que par énervement je pouvais brûler des maisons entières sans même le vouloir ? J’ai failli tuer ma sœur et mes parents comme ça.
Alors oui. Quand j’ai entendu parler d’une île où se retrouvaient toutes les personnes spéciales je suis allé de moi-même me dénoncer au gouvernement. Mais honnêtement, maintenant je ne suis plus sûr que ce soit une bonne idée. En un an j’ai pu apprendre à contrôler parfaitement mon pouvoir. J’ai un emploi stable, une vie stable, des amis. Oui je me plais bien ici et de toute façon. Il n’y a aucun moyen de fuir.»


Enregistrement de Catherine Dulong
– monitrice de dressage

« Hum l’île rouge. Vous voulez que je vous dise ? Je ne suis pas à ma place. Je n’ai pas de pouvoirs et je me sens assez en danger avec ces autres personnes qui elles peuvent décider du sort de ma vie à tout instant. Alors oui, on a de quoi manger et de quoi se loger mais je ne suis pas bien ici.
J’ai été kidnappée pour venir ici. Pourquoi ai-je été kidnappée ? Parce que je me renseignais trop. Quand j’ai appris que mon bébé était mort alors qu’elle était en pleine forme quelques heures plus tôt, je me suis posée des questions. J’ai demandé à voir le corps, à avoir une autopsie. Tout cela m’a été interdit. Alors j’ai mené des recherches. Et ils ont trouvé mes recherches. Si c’était à refaire, je me tairais, comme tout le monde le fait. »


Enregistrement de Carlos Dacosta
– Chef général de l’armée


« Ouais j’ai peur de ces intrus. Ils ne devraient même pas exister. C’est contre-nature ça, c’est un chamboulement génétique. Ils ont déjà causé pas mal de soucis au pays et j’ai hâte qu’ils soient tous parqués ici. Ils ne méritent que ça.
Bien sûr que j’ai été volontaire pour m’occuper de l’armée ici. Faut pas croire, sans moi ces individus auraient déjà fait leur lois et auraient déjà tuer de nombreuses personnes normales. Il faut les contenir ! Et je suis là pour ça.
Quoi ? dans mes rangs il y aurait des paranormaux… hum… non… Hum… je dois m’en aller. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://private-circle.forumactif.org

Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Private Circle :: Une trace de sabot :: Ecrit dans le sable-